DÉVELOPPEMENT PERSONNEL : ACCEPTER DE CHANGER SON CHEMIN

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL : ACCEPTER DE CHANGER SON CHEMIN

developpement personnel

La métaphore est très utilisée dans le domaine du développement personnel. Je décide donc de vous partager une métaphore que j’utilise régulièrement dans le cadre des accompagnements et notamment lors des séances d’hypnose afin d’aider l’inconscient à se reprogrammer vers des ressources positives.

Pourquoi utilise t-on les métaphores en développement personnel ?

Elles sont un moyen de faire passer un message de manière consciente et inconsciente dans l’objectif de faire comprendre un concept qui ne serait pas forcément saisi autrement….

Elle vous amène à vous interroger et à aller vers un changement afin d’évoluer positivement.

Albert Einstein disait : “La pensée métaphorique est un cadeau sacré. La pensée rationnelle est une fidèle servante. L’ imagination est plus importante que la connaissance.”

Je vous laisse vous imprégner de ces lignes et prendre ce qui résonne au plus profond de vous-même.

La métaphore de la rivière

Une rivière serpentait dans la nature. Elle était joyeuse, enjouée, se régalait de tous ces paysages qu’elle traversait. Et quelle joie de rencontrer autant de gens au fil de sa course! Elle ne s’arrêtait pas vraiement, profitait simplement de la vie et de tous ses cadeaux, oubliant sa fatigue pour aller de l’avant et mener sa vie de rivière, à la fois curieuse et toujours pressée.

Et puis un jour, au fil de son parcours, cette rivière se retrouve dans un champ plus difficile à traverser, sablonneux et rocailleux.

Elle ne laisse pas de place à la panique et décide d’aller de l’avant, de forcer son passage.

Mais plus elle avançait et plus elle s’épuisait, jusqu’à se demander ce qui allait bien pouvoir arriver si elle ne pouvait pas dépasser ce champ pour rejoindre un terrain qui lui serait plus profitable

Elle commençait à douter, se confronta à ses limites et connut la crainte : si elle s’arrêtait pour la première fois de sa vie, elle risquaitde perdre ce qui faisait d’elle une rivière: le fil de l’eau, le mouvement, un lieu où la vie peut s’épanouir….Allait elle se transformer en vulgaire marre, comme elle en connaissait d’autres, quelque chose qui pour elle était crasseux et inerte?

La peur l’envahit, elle jeta ses dernières forces dans la bataille, affolée, sentant qu’elle pouvait ici tout perdre.

Et puis, on ne sait ce qui se passa, mais elle entendit comme une petite voix. Une voix qui semblait avoir toujours été là mais qu’elle n’avait pas pris le temps d’écouter, de ressentir, ou d’entendre. D’où pouvait-elle bien provenir ? De quelqu’un ? Du ciel? De sa conscience ou d’ailleurs ? Elle ne le savait pas, mais tendit l’oreille vers cette voix qui lui disait tout bas :” rivière, tu n’as pas toujours été rivière, mais avant, gouttes de pluie venues des nuages. Peut-être peux-tu demander au vent de t’aider à nouveau?”

Etait-ce vrai ? L’avait-elle oubliée ? La rivière ne savait que faire, pouvait-elle prendre le risque de stopper ses efforts et de s’en remettre au vent ? Ne risquait-elle pas de ne plus jamais être la rivière qu’elle avait toujours aimé être? Epuisée, elle s’y résoluenfin, bien qu’assaillie par la peur.

Le vent s’exécuta, et la rivière se transforma en fines gouttes.

Quel voyage !

Et le vent la déposa plus loin, sur une terre qu’elle ne connaissait pas, où cependant la rivière put reprendre sa route, neuve et remplie de joie de n’être plus tout à fait exactement la même et en même temps tout en se retrouvant totalement…

J’espère que vous aurez eu plaisir à lire ce texte et qu’il vous aidera dans votre cheminement.

Sylma64

Retrouver d’autres articles sur des thématiques de développement personnel :

*Poème de développement personnel pour apprendre à s’aimer

*Le coaching

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.