Le Lâcher-prise : une étape essentielle à son évolution personnelle

Le Lâcher-prise : une étape essentielle à son évolution personnelle

lâcher-prise

Le lâcher prise est un mot qui fait partie intégrante de notre quotidien. Mais qu’est-ce-que le lâcher prise ? Pourquoi est-il souvent si difficile de l’atteindre ? Comment y parvenir ?

Le lâcher prise est le fait de savoir abandonner ce qui n’a plus lieu d’être pour aller vers ce qui vient. Un aspect essentiel de la vie. Entre l’envie consciente de se libérer et les raisons inconscientes qui nous retiennent il y a parfois un décalage qui nous empêche d’atteindre le lâcher-prise. Nous pensons consciemment avoir atteint notre objectif mais nous ne vibrons pas la bonne fréquence. La vie se charge alors de nous le rappeller afin de poursuivre notre travail de développement personnel. Qu’il s’agisse de codépendance, d’émotions négatives, d’un deuil, un divorce,  une séparation, de sa carrière ou de sa spiritualité, le lâcher prise permet de passer à une nouvelle étape.

Quels types d’obstacles au lâcher-prise?

Il existe un grand nombre d’obstacles qui peuvent maintenir une personne dans l’inconfort, le mal être. Nous allons dans cet article aborder  les obstacles les plus courants au lâcher prise.

Les croyances, un obstacle majeur au lâcher-prise.

Toute notre vie, nous développons des croyances, des habitudes, des craintes diverses. Nous imaginons toutes sortes de danger qui nous poussent à contrôler  le monde dans lequel nous vivons. Ces croyances nous viennent tout particulièrement de messages que nous recevons consciemment et inconsciemment depuis notre naissance. Alors que nous grandissons, elles se renforcent en nous, au fur et à mesure que les années passent. Nous restons alors dans des schémas afin de se prouver que nous avons raison de croire ce que nous croyons !

Faire dépendre son bonheur de circonstances extérieures , la codépendance un véritable frein au lâcher-prise

Combien de personnes se disent que tout ira bien si leur  enfant travaille bien à l’école, si leur conjoint  leur porte l’attention qu’ils pensent mériter, si on leur accorde une promotion … De cette manière, il est difficile d’être complètement heureux car la vie n’accorde pas forcément ce que nous désirons.  La codépendance repose sur la croyance que quelque chose à l’extérieur de nous même peut nous apporter la joie et la réalisation de nous-même. Il s’agit souvent de la préoccupation permanente d’une autre personne que l’on désire contrôler pour son bien. On cherche alors à vivre sa vie, on est obsédé par ce qui se passe pour elle au lieu de lâcher prise et vivre pleinement sa vie.

Les buts que nous nous fixons et qui nous empêchent de lâcher-prise

Les buts sont importants, ils donnent une direction à nos efforts, structurent nos jours, motivent l’effort. Le problème majeur lié aux buts, c’est qu’ils peuvent devenir si importants dans nos vies que nous nous confondons avec eux et lorsque nous devons  renoncer à les atteindre pour une raison ou une autre, nous nous agrippons à eux et n’arrivons pas à lâcher-prise.

Les émotions négatives que l’on peut nourrir (ressentiments, rancune, colère, le désir de vengeance, la peur…)

Lorsque pour diverses raisons, on a pu se sentir attaqué, trahi, critiqué, rejeté en un mot offensé, nous avons tendance à en vouloir plus ou moins intensément à ceux que nous identifions comme offenseurs. Nous pensons à eux, ressassons, durcissons notre cœur et devenons parfois obsédé par des désirs de vengeance. Les années passent, la blessure reste et nous n’arrivons pas à lâcher prise. Nous n’avons plus la paix intérieure ni la confiance nécessaire pour lâcher-prise …

Un dernier exemple d’obstacle au lâcher-prise très fréquent est celui qui réside dans l’impossibilité de terminer des situations, de se séparer de laisser derrière soi ce qu’il n’y a plus lieu d’être.

On entretient des plaies psychologiques qui empêchent de guérir ce qui a été douloureux dans notre vie pour pouvoir avancer…..

Le lâcher-prise demande un réel travail sur soi. Il est essentiel de se poser une première question pour réussir à se libérer des obstacles :

« Qui parle ? » 

La Tête ou le cœur ? La peur ou l’amour ? L’égo ou l’esprit ?

De nombreux outils en développement personnel peuvent vous aider dans cette démarche de lâcher- prise de manière individuelle ou accompagnée : coaching, hypnose, lecture, méditation, sophrologie, magnétisme …. Ce qui est certain, c’est que pour lâcher prise, il est nécessaire de laisser partir des choses !

Pour conclure ces quelques lignes,  voici un extrait du livre le Zaphir de Paulo Coelho

« Il est tellement important de laisser certaines choses disparaître. De s’en défaire, de s’en libérer. Il faut comprendre que personne ne joue avec des cartes truquées. Parfois on gagne, parfois on perd. N’attendez pas que l’on vous rende quelque chose, n’attendez pas que l’on comprenne votre amour. Vous devez clore des cycles, non par fierté, par orgueil ou par incapacité, mais simplement parce que ce qui précède n’a plus sa place dans votre vie. Faites le ménage, secouez la poussière, fermez la porte, changez de disque. Cessez d’être ce que vous étiez et devenez ce que vous êtes. »

Alors, êtes- vous prêt(e) à franchir ce cap ?

Sylma64

Retrouvez d’autres articles de développement personnel :

LE COACHING

“L’hypnose, des mots qui font avancer”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.